Nouveaux parents : trip automnal urbain à Toronto avec bébé

Tu rêvais peut-être de partir avec bébé pendant le congé de maternité, nouveau papa ou toutes tes fibres de nouvelle maman. On te comprend tellement! Il faudra réviser tes plans, aller moins loin et peut-être aussi faire un deuil. Mais peut-être que moins exotique ne veut pas dire tout aussi vrai et dépaysant ?  (les premiers mois de vie de bébé, on a parfois besoin de voir autre chose que nos 4 murs). Un trip automnal urbain à Toronto pour changer d’air? Why not.  

Prendre l’air de son quotidien  

En tant que parent, tu dois saisir les opportunités de voyager avec bébé si tu veux alimenter ton feu de voyageur (encore plus en ce moment). Des fois, ça veut dire profiter du contexte de travail pour changer d’espace et découvrir. On peut donc adopter le bleisure (utiliser le voyage d’affaire pour ajouter du fun, avant, pendant ou après!) ou le télé-travail ailleurs que dans ton chez toi. 

Pour une fan de la nature comme toi, pas de grandes attentes quand vous avez décidé de profiter d’une rencontre professionnelle pour mettre le cap sur l’Ontario. Et pourtant, dans une tour d’un grand hôtel du downtown, vous avez pu vous initier au voyage avec bébé de la meilleure façon qui soit (tu as quand même tenu à avoir ton backpack, parce que même un bébé ne changera pas ça!). 

Tu y repenses, et tu te dis que c’était parfait : un soleil froid de septembre, une lumière d’automne jaune-orange sur des endroits sympathiques à explorer de Toronto: cafés, restos, balades dans le port. Ta face cernée et une mini qui ne demande qu’à être portée ou poussée. Un choix immense d’activités (à ajuster selon l’énergie, l’humeur de bébé, ton budget) et trop de boissons chaudes avec muscade – parce que t’sais, c’est l’automne. 

La famille s’agrandit, ton backpack aussi!

Décider de partir, même juste quelques jours dans une ville, ça te permet de vivre l’énervement de FAIRE DES BAGAGES (l’occasion de sortir de tes yoga pants de congé parental). Ça te fait du bien d’avoir besoin de planifier autre chose qu’un changement de couche ou un boire : des maillots de bain pour tout le monde (parce qu’à l’hôtel, il y a une piscine!), de vêtements de sports (parce qu’à l’hôtel il y a un gym ouvert 24h!). Même si la charge mentale liée à la planification et le stock ne sont pas les mêmes (oui, il faudra apporter une tente pour bébé, une station de change, un bouchon universel pour laver du linge et donner un bain. ETC), tu as l’impression d’expirer de l’air de backpackeuse pour une nouvelle fois depuis la naissance. Même si ton sac est plus lourd. Et tu n’as pu empêcher la lover de Lonely planet que tu es d’acheter un guide des 25 meilleurs spots à Toronto. (25 best Toronto – lien).

Plages, board walk et gratte-ciels

Ce n’était pas l’Amérique du Sud, mais ces 5 jours à Toronto ont soufflé de l’air frais dans votre face de nouveaux parents.

Tu as fait des marches chaque jour dans le grand centre-ville (faisable avec une poussette, mais, idéalement, portage avec bébé) et arpenté les rues entre les grands immeubles qui mènent vers le bord de l’eau, une petite tête avec un bonnet collée sur toi. 

Tu as aussi fini par avoir tes habitudes et tes endroits préférés. La Sugar Beach du lac Ontario, ses parasols pastel et ses chaises Adirondack, la promenade sur Queens Quay East dans le port. Le St-Lawrence Market pour l’amoureuse des marchés de rues que tu es (dans un magnifique bâtiment du 19e siècle, difficile d’accès en poussette mais pas impossible; allô les ascenseurs!). Manger de vrais dumplings typiques avec des baguettes cheap, explorer des allées crowdées de provisions pour un pique-nique, ça apporte de la JOIE.  

Ajoute à cela le bien en vogue Distillery District, genre de quartier que tu aimes découvrir en voyage : bâtiments briqués et rues pavées, un côté artsy fleuri d’automne et des shops d’artisans. Tu t’es parfois sentie nostalgique des repas romantiques à 2, mais tu as adopté les lunchs en terrasse au soleil (dont celle bébé-friendly du coloré El Catrin! lien). Ça permet également de découvrir les meilleurs take-out en ville, que tu peux manger en amoureux dans une ambiance feutrée du grand hôtel pendant que bébé dort à côté (vous avez abusé des repas végé de Flock, mais on compte des tonnes de restos). 

Tant qu’à être dans une grande ville, tu as pris un bain d’immeubles lumineux au Younge Dondas Square. Paradoxal avec bébé qui dort en portage, mais ça t’a changé de ton épicerie du coin. 

Ajuster le trip pour ta famille

À Toronto, tu trouveras plusieurs (trop!) d’options d’activités familiales (Aquarium, Centre des Sciences, Centre Legoland, ETC.) et d’endroits à explorer (notamment les Îles de Toronto, qu’on atteint en traversier puis qu’on découvre à pied ou en vélo). Pour ce premier voyage avec bébé, tu as choisi la simplicité, misant sur un dépaysement local mais satisfaisant, et l’énergie que tu avais avec un bébé qui boit aux 2hrs (mais tant qu’à manquer de sommeil, pourquoi pas ne pas dormir ailleurs?!).  

Quand même, dans une ville à explorer, il y a des discussions, des rencontres, une expérience.  

Est-ce que ce n’est pas l’essentiel, des fois?  

Il y a plusieurs deals pour des hébergements dans de grandes villes ces temps-ci dont certains hôtels qu’on ne pensait jamais pouvoir se payer! On en profite pour enjoyer un certain luxe en famille, se faire du bien parmi les nuits écourtées, et on se dit que le voyage reste le voyage, peu importe le et le pourquoi. 

As-tu visité d’autres villes qui se prêtent bien à l’exploration avec bébé?  

Tu aimerais aussi :

par
Article précédent Article suivant

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partage