Astuces d’un papa expat : comment se faire comprendre à l’étranger

Sexy Dady Nomad Minis

Tu appréhendes l’idée de voyager dans un pays où tu ne comprendras pas la langue? No worries! J’habite en Chine avec ma famille. Tous les jours je suis confronté à des problèmes de communication, et pas seulement avec ma blonde et ma fille haha! Parfois au travail et très souvent dans le quotidien avec les locaux. Au resto, je pense commander des dumplings aux porc et crevettes, je reçois une soupe aux pattes de poulet. On prend un taxi. Il nous débarque avec bébé en plein milieu d’une autoroute, bien loin de l’adresse que je lui ai donnée et je ne comprends pas pourquoi…

J’ai donc retenu quelques petits trucs qui pourront être utiles à ton prochain voyage en famille dans un pays qui ne parle ni français ni anglais.

Installe une application de traduction sur ton cellulaire

Une app que tout le monde devrait avoir c’est Google Traduction que tu peux télécharger pour iPhone ou Android. Si tu visites la Chine, tu auras besoin d’une app comme Translator puisque Google est bloqué. Demande à l’autre parent de faire la même chose au cas où tu perds ton téléphone ou que tu manques de batterie. 

Pour utiliser ton app de traduction, il te faudra Internet, donc une carte SIM peut être une option très intéressante si tu visites des pays comme la Chine, le Japon ou la Corée où l’anglais est très peu parlé.

💙 Tu aimerais aussi : Voyager en famille : 10 astuces pour avoir l’air au dessus de tes affaires

shanghai chine

Garde toujours sur toi l’adresse de ton hébergement

Assure-toi que l’adresse est écrite dans la langue et caractères du pays au cas où tu dois demander ton chemin. C’est bien important que toute la famille l’ait aussi au cas où quelqu’un s’égare. 

Achète un petit guide format de poche avec des mots pratiques

Les guides de conversation Lonely Planet sont très pratiques et le guide G’Palemo de Routard est aussi intéressant parce qu’il est composé d’illustrations pour aider à mieux se faire comprendre. Reste plus qu’à montrer l’image de ce que tu veux. Le guide sert aussi de jeu avec les enfants et il est utile pour plusieurs destinations.

Informe-toi sur la «gestuelle» du pays

J’ai appris sur le tard qu’en Chine, les chiffres de la main sont différents de ceux qu’on connaît. Pour nous, le chiffre 6 c’est : 5 doigts sur une main et 1 doigt sur l’autre. Il semble que ce n’est pas le cas pour 1.4 milliard de personnes. Je trouvais aussi que les gens me regardaient bizarrement quand je commandais plusieurs trucs. 

Planifie le plus possible ton voyage en famille

Tu ne veux pas que les moments importants de ton voyage dépendent du langage. Par exemple, assure-toi d’avoir tes adresses d’hôtels et activités préenregistrées et tente de connaître ton chemin pour éviter de demander aux gens sur la rue qui ne comprendront pas.

Ça vaut aussi la peine de réserver des activités avec des guides/chauffeurs qui parlent anglais pour bien te faire comprendre et comprendre ce que tu fais et ce que tu vois. 

💜 Tu aimerais aussi : 20 conseils de sécurité pour famille qui voyage

Apprends avant le départ quelques mots et phrases de base

Ça va te permettre de pouvoir te débrouiller un minimum. «Bonjour» et «merci» sont des essentiels que toute la famille peut apprendre facilement. C’est amusant pour les petits et respectueux pour les locaux. Mais si en plus, tu peux apprendre à compter de 1 à 10, demander le prix d’un item ou demander une direction, ça te sauvera bien des soucis. 

Et après tout ça, il me reste à te dire bonne chance! Pis dans le pire des cas, ça fera de bonnes anecdotes à raconter au retour! 

As-tu d’autres trucs pour te débrouiller dans un pays qui ne parle pas ta langue quand tu voyages en famille? 

 

Tags: barrière de la langue, se faire comprendre en chine, voyage avec bébé, voyage en famille, voyager en chine

Tu aimerais aussi :

par
Fier papa de l'adorable Simone, JP sait joindre l'utile à l'agréable en voyageant beaucoup pour le boulot. Il adore en faire profiter toute sa famille et surtout voir sa fille grandir parmi de multiples cultures.
Article précédent Article suivant

Commentaires

    • Sebastien
    • 6 décembre 2019
    Répondre

    Ici… Ça parle anglais… Mais le ptit “French-Canadian” n’a pas l’accent anglo-bermudien…! Même là ca peut-être challengant.

    Et à Glasgow (Écosse), c’est en anglais et pourtant… Aucun anglophone ne les comprends.

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partage
%d blogueurs aiment cette page :