Comment faire décrocher tes ados de leurs écrans en vacances

randonnée en famille

Tu trouves que ton mini n’a d’yeux que pour la lumière bleue? Tu as l’impression qu’il pourrait y avoir un hippopotame qui fait du surf sur le dos de chameau et ça ne détournerait même pas son attention? C’est la réalité de plusieurs parents. Les ados d’aujourd’hui ont une relation fusionnelle avec les écrans et en voyage, plus que partout ailleurs, on voudrait que nos jeunes lâchent un peu leur gadget pour admirer le paysage et profiter du moment présent. Voici quelques trucs testés et approuvés pour faire en sorte que nos ados lâchent leurs écrans en voyage :

1. On planifie le voyage avec nos ados

randonnée en famille - Comment faire décrocher tes ados de leurs écrans en voyage

Lorsque tu prépares ton voyage familial, assure-toi d’inclure tes jeunes dans les préparatifs. Implique-les dès le début du projet. Demande-leur de trouver des activités ou des endroits qu’ils aimeraient découvrir sur place. S’ils se sentent interpellés et qu’ils n’ont pas l’impression que les activités leur sont «imposées», tu auras beaucoup plus de chances que le voyage soit un succès et qu’ils participent avec le sourire. Une bonne base pour lancer la planification est un site comme GetYourGuide qui répertorie plein d’activités et de tours guidés par destinations.

2. En voyage avec nos ados, on bouge!

sport en famille - Comment faire décrocher tes ados de leurs écrans en voyage

En vacances, prévois chaque jour une activité attrayante qui fera dépenser de l’énergie à tes jeunes. Que ce soit une randonnée, de la plongée, la pratique d’un sport qu’ils aiment, un parc d’attractions, un musée; bref, il faut que ça bouge!

3. On rencontre des locaux

rencontre avec des locaux panama

De vraies histoires et la vraie vie, ça accroche plus que n’importe quelle technologie. Quand tu prépares ton voyage en famille, opte le plus souvent pour des activités et visites avec des guides locaux. Vérifie par contre que le guide parle une langue que tes ados comprennent. Ce qui a accroché le plus mes jeunes pendant notre voyage au Panama fut la rencontre de notre guide de montagne de 72 ans hyper en forme. Mes enfants ont dévoré toutes ses anecdotes de randonnées avec des pumas et des singes dans la jungle. Ça les a vraiment marqués et ils en parlent encore à ce jour.

Le dialogue et le côté humain l’emporteront toujours sur les écrans.

4. On prévoit des moments obligés sans écran

Comme parent on n’a parfois pas le choix : il faut mettre des règles et organiser des moments spécifiques sans appareil électronique — et sans négociation, pour personne. Pour nous, à l’heure du souper, en voyage comme à la maison, aucun membre de la famille ne peut toucher à son téléphone. On en profite pour discuter de notre journée de voyage et de nos activités. C’est un moment précieux pour avoir de vrais moments d’échanges.

5. On choisit une destination sans connexion

Pour un « break » complet des écrans, le choix de la destination fait une grande différence. Si tu optes pour le format camping dans un endroit reculé, tu es assuré d’être coupé des réseaux. C’est en camping qu’on a eu nos grandes pauses d’Internet. On remarque aussi une offre grandissante pour des séjours « detox numérique ». Cuba, qui offre une connexion limitée, car le service reste lent et souvent surchargé, devient de plus en plus populaire pour cette raison. On a expérimenté cette destination avec nos jeunes et c’est vrai que ça change la vibe du voyage. La Chine peut aussi être une excellente destination pour déconnecter des réseaux sociaux. Même si le pays est ultra technologique, l’accès à Google, Facebook et Instagram est interdit. Tu es assuré que tes ados passeront moins de temps sur leur écran.

💜 Tu aimerais aussi : 6 destinations famille pour sortir des sentiers battus en 2020

As-tu d’autres astuces pour faire décrocher tes ados de leurs écrans en voyage?

Tags: planifier en famille, voyage avec ado sans écran, voyage avec des ados, voyage en famille, voyager sans écran

Tu aimerais aussi :

par
Aventurière et maman de deux ados, Nathalie a parcouru plus d’une trentaine de pays. Elle adore sortir des sentiers battus pour vivre des expériences authentiques et découvrir des paysages, des habitudes de vie différentes et faire de fabuleuses rencontres.
Article précédent Article suivant

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partage