Comment prendre l’avion avec bébé sans que les voisins te détestent

 Prendre l’avion avec bébé, c’est un coup de dé! Ce n’est plus un secret, certaines compagnies aériennes permettent désormais aux passagers de choisir délibérément de ne pas s’asseoir près des enfants. Alors en tant que parent, on veut bien se préparer pour maintenir l’harmonie avec nos voisins. Le mot d’ordre : OR-GA-NI-SA-TION. Oui, en grosse lettre.

1. Aie plus d’une collation dans ton sac

Le premier conseil est le plus important et celui qui fonctionne le mieux : gérer son bébé avec son estomac. Tu dois avoir des collations en tous genres et en quantité suffisante :

  • Des collations lentes à consommer question de faire passer le temps
  • Des collations avec lesquelles tu peux faire un jeu, par exemple des biscuits en forme d’animaux
  • Des collations bonnes pour la santé question d’avoir l’air de bons parents
  • Des collations de type récompense pour pouvoir négocier avec ton enfant, par exemple «si t’es gentil à la fin du vol tu pourras avoir le chocolat» (MAIS ne jamais donner le chocolat au début du vol, des enfants sur un sugar rush en plein vol ce n’est pas une bonne façon de se faire aimer autour)
  • Et surtout un gobelet d’eau préalablement rempli après avoir passé la sécurité bien sûr question de ne pas dépendre des agents de bord

2. Des jeux, des jeux et encore des jeux!

L’idée est bien sûr d’avoir de quoi occuper les enfants durant le vol, mais il y a des règles de base :

  • Pas de morceaux, rien qui roule et qui pourrait tomber et se perdre. On évite les casse-têtes, car rien de plus frustrant pour un enfant que de ne pas pouvoir compléter le museau de Marcus de Pat Patrouille!
  • On favorise les petits formats! Non seulement la grosseur de la tablette est limitée, mais pense à ton sac (qui sera déjà rempli de collations on se rappelle), tu ne peux pas rentrer Monsieur Patate, hélas! 
  • Quelque chose de nouveau : N’apporte pas les jouets/livres dont bébé est blasé à la maison. Du neuf captera son attention, pas du vieux!
  • Ne réinvente pas la roue, outille-toi : Ce n’est pas nécessaire d’inviter des jeux savants, nos copains Anglais l’ont fait pour nous. Tu peux imprimer des petits jeux ludiques pour l’avion et à destination, mais ils sont en anglais. Tu peux les reproduire en français par contre. Pour des jouets super cool que tu peux acheter avant le départ, on te suggère les blocs d’autocollants réutilisables Mélissa & Doug, le kit de construction magnétique Magformers et les cahiers de dessin avec crayon à eau Melissa & Doug. 
  • Et en dernier recours, la fameuse tablette est un allié précieux… la bataille des écrans sera pour un autre jour.

💜 Tu aimerais aussi : Voyager en famille : 10 trucs pour avoir l’air au dessus de tes affaires

3. Dodo, ti ti ti bébé

La suce, la doudou, le toutou name it, ce sont tous des essentiels alors hop dans ton sac de cabine. Oui, tu les gardes avec toi! Non, ça ne va pas dans la soute. Alors, prévois l’espace qu’il faut, ou quelques semaines avant essaie une transition vers une plus petite doudou pour rassurer bébé dans l’avion! 

4. L’essentiel, c’est d’être bien équipé

Tu sais très bien ce qui doit se retrouver dans ton sac à couche ou ton bagage de cabine mais juste au cas, réitérons ensemble les essentiels :

  • Bien entendu il te faudra des couches (si nécessaire)
  • Des lingettes humides pour nettoyer bébé mais aussi pour nettoyer tout autour… un dégât, une tablette pas trop propre par ici, un comptoir douteux par-là…
  • Des vêtements de rechange : un MUST!
  • Les médicaments importants : on ne veut surtout pas manquer de Tempra quand en plein vol d’avion, bébé commence à faire ses dents ou quand le petit a mal à la tête. 

5. Fais un «kid kodak» de ton kid

Une autre belle façon de distraire ton enfant, et ce, peu importe son âge, c’est de lui faire faire un album photo. Oui oui, comme avant quand on imprimait nos photos et qu’on les mettait dans un petit album de plastique. TOUS les enfants aiment ça. S’agit de le remplir de photos de lui/elle, de ses proches, des amis de la garderie ou de l’école, d’événements marquants, etc. Vous aurez quelque chose à raconter à chaque page! C’est petit et c’est très simple à réaliser, chez Jean Coutu tu peux créer ton livre de photos en ligne ou en personne. Tu optes pour une reliure album et voilà, tu as non seulement un bel outil pour l’avion, mais aussi de beaux souvenirs à garder avec soi à destination. 

6. En avion on trouve de tout, même un ami

Ça divertira tes enfants de pouvoir «jaser» avec les voisins. Partons de la prémisse que les gens aiment les enfants (les gentils!) donc lorsque tu monteras à bord, tente de créer un premier contact visuel, un petit sourire… Peut-être une discussion plus élaborée si le coeur t’en dit. L’idée c’est d’avoir établi un premier lien et d’avoir conversé un peu pour détendre l’atmosphère en cas de crise. Tu verras, tu auras beaucoup plus de regards empathiques après avoir créé un contact avec les gens autour. 

En somme, suis bien ces conseils et tout se passera bien dans l’avion avec ton bébé. L’envie de découvrir le monde prendra le dessus sur la crainte que tu peux avoir à la simple idée de devoir monter à bord d’un endroit clos avec ta marmaille. 

💜 Tu aimerais aussi : Avoir des enfants et continuer à voyager, c’est faisable?

As-tu d’autres astuces, testées et approuvées, pour les parents qui prennent l’avion avec leur bébé? 

Tags: avion avec bébé, avion avec enfants, voyage avec bébé, voyage en famille

Tu aimerais aussi :

par
Maman de 3 bambins (Romy 4 ans, Elliot 3 ans, Laurent 3 mois), ce n'est pas les couches et les responsabilités qui empêchent Krystel et sa famille de voyager. Ils sont d'ailleurs en pleine planification de leur premier voyage à 5 en Amérique centrale.
Article précédent Article suivant

Laisse-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partage